Assurance-vie101.ca

Formation 101 en assurance-vie
Comment trouver un bon agent ?
Conseils
Répertoire des représentants
Calculer vos besoins financiers
Entrée des représentants

Site inscrit dans la thématique Formation banque et assurance au Canada

Assurance vie

Assurance maladie grave 101

 

Famille

L'assurance maladie grave

Les contrats d'assurance maladies graves ou les avenants joints à d'autres polices individuelles ou collectives prévoient le versement d’une somme forfaitaire si vous êtes atteint d’une maladie comme un cancer ou une maladie cardiaque nécessitant une opération ou encore si vous avez une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

Certaines polices d'assurances couvrent également l’insuffisance rénale, la cécité, la transplantation d’organes, la paraplégie, la quadriplégie et la démence (notamment la maladie d’Alzheimer).

Prestations-décès versées du vivant de l’assuré.

Un malade en phase terminale peut avoir besoin de liquidités pour payer ses frais médicaux et subvenir à ses besoins.

Bon nombre d’assureurs permettent à leurs assurés atteints d’une maladie mortelle de toucher de leur vivant des prestations-décès payables au titre d’une assurance vie.

Si vous ne détenez pas d’assurance maladies graves et souhaitez que des prestations-décès vous soient versées par anticipation, vous devrez fournir à l’assureur une expertise médicale prouvant que vous avez atteint la phase terminale de votre maladie et qu’il vous reste deux ans au plus à vivre.

L’assureur doit quant à lui vérifier que la police ne sert pas à garantir un prêt et qu’aucun bénéficiaire irrévocable ne puisse intenter de poursuites judiciaires après votre décès pour obtenir la totalité du capital assuré.

Lorsque ces deux conditions sont remplies, les assureurs versent habituellement un pourcentage du capital assuré, soit au plus 50 p. 100.

Certains versent un montant maximal prédéterminé, d’autres traitent ces prestations comme une avance sur police et demandent des intérêts. Parfois, le titulaire de police doit payer des primes pour maintenir la police en vigueur après avoir touché ses prestations.

Après le décès, le capital assuré restant, dont sont déduits les intérêts payables, est versé au bénéficiaire ou aux ayants droit.